Les œuvres de l'artiste ERMIN

Il y a 3 œuvres.

Affichage 1-3 de 3 œuvre(s)

En 1993, la guerre des Balkans pousse la famille d’Ermin Tabakovic, né en 1980 dans l’actuelle Bosnie-Herzégovine, à se réfugier en Allemagne ; la famille émigrera en 1998 vers la Floride.

 

CHEMINANT DE LA GUERRE À LA PAIX, LE PEINTRE ERMIN expose à la Galerie le Cube Vernet d’Avignon

L’adolescence berlinoise d’Ermin se déroule dans le mouvement alors foisonnant du Street Art et surtout du Graffiti. Il y est considéré comme un talentueux peintre en devenir et aujourd’hui encore, certains de ses graffitis ornent les murs de Berlin.

À son arrivée en Floride, Ermin peint et étudie l’Art et l’Architecture au St Petersburg Collège, avant d’obtenir un Bachelor de Beaux-Arts en Arts Plastiques, mention Design Graphique, à lUniversité de Floride Centrale.

De 2000 à 2008, Ermin peint et expose beaucoup en Floride, avec un point culminant en 2007 lors d’une exposition personnelle au Maitland Art Center (Orlando).

 

LA MATURITÉ DES TABLEAUX D’ERMIN s’épanouit à la Galerie le Cube Vernet d’Avignon

Les tableaux de la maturité sont peints avec audace et détermination dans une vive polychromie. Ermin y représente non seulement son esthétique mais aussi son essence même, en formes géométriques propres à architecturer sa sensibilité. La peinture acrylique sur toile sert parfaitement cette vision réordonnée du monde. « J’ai toujours été fasciné par l’architecture et les structures modernes, surtout par l’idée de sculpter l’espace en utilisant de pures formes géométriques », écrit-il.

C’est donc en toute légitimité, tant il les fond les uns dans les autres en une sorte d’Esperanto optique, transcendant le passé pour modeler un nouveau présent, qu’Ermin revendique l’influence de plusieurs courants artistiques du vingtième siècle : le Constructivisme russe des années 1919-1935 d’abord, avec Malevitch le précurseur, El Lissitzky, mais aussi le Cubisme, le Néoplasticisme (Mondrian), le Minimalisme et le Surréalisme.

 

LA PEINTURE OPTIMISTE D’ERMIN COLORE DE SES ÉMOTIONS la Galerie le Cube Vernet d’Avignon

Dans ses tableaux, Ermin pose toutes ses émotions, les arrange et les ordonne à la façon d’un architecte-coloriste ; c’est non seulement l’état actuel, mais aussi les objectifs, insolemment positifs, de sa vie intérieure que l’on y devine.

Le peintre architecture des lignes pures, des aplats géométriques aux couleurs vives qui, illuminées ou ombrées, placées côte à côte ou superposées, produisent des illusions de fusion entre 2D et 3D qui dynamisent l’ensemble. 

Les couleurs d’Ermin encadrent, emprisonnent et en quelque sorte neutralisent quelques formes plus sombres ; alors, les impossibles se juxtaposent en de nouveaux possibles et le monde d’Ermin atteint une apaisante logique. Des trois zones noires de Sigma Series – Take 42, l’une est laissée du côté du passé, tandis que les autres sont encadrées de couleurs franches et conduisent le regard vers le blanc ou le vert vif, comme pour affirmer qu’au bout du tunnel la lumière règne sans partage.

 

Aujourd’hui, Ermin Tabakovic est installé en Floride auprès de sa femme, Lisa, et de leur amour de chat Maximus.

A travers les Etats-Unis, nombre de collectionneuses et collectionneurs privés ou publics plébiscitent ses tableaux.

Le peintre humaniste et philosophe est également un photographe et un poète passionné.

To top

Nouveau compte S'inscrire